Céline

Tout d'abord, parle nous de toi (prénom, primant/doublant, classement, année, filière) :
Céline, doublante, 153ème, 2016, médecine.

Ton bac, ta spécialité, ta mention ?
Bac S, mention très bien.

Ton niveau au lycée ? Avais-tu des facilités ?
Plutôt bon, pas vraiment de facilités, du travail surtout, mais quand t'arrives en paces tous le monde travaille énormément du coup c'est plus dur.

Une journée type pour toi ?
En semaine, cours en amphi (sauf vers la fin du deuxième semestre ou j'ai profité des avantages de la retransmission à la maison), puis apprentissage des cours à l'appart' (parce que voir les autres bosser à la BU ça casse le moral), les pauses au moment des 5 (oui) repas (moments bouffe) de la journée et environ 5-10 min de pause tous les 3/4 d'heures/1h de boulot, histoire de bouger un peu, se redonner de l'énergie, etc. .

Combien d'heures de sommeil par nuit ?
Au moins 8h même si je tentais les 9h (en vain), parce que je suis un gros bébé qui dois bien faire dodo sinon c'est sieste en amphi et moins d'énergie pour apprendre la journée.

Ta méthode de travail ?
Comprendre avant d'apprendre (TOUJOURS), s'intéresser à tous les cours en se répétant à quel point c'est trop merveilleux toutes ces molécules qui gigotent dans toi, se faire des moyens mnémotechniques pour ce qui est dur à retenir, se mettre en compet' avec soi et pas avec les autres, avoir confiance en soi parce qu'on la mérite cette année, se mettre dans le crâne que tous les QCMs que ce soit tutorat ou prépa sont la pour aider mais en aucun cas obligatoires pour réussir (en gros ne pas vouloir à tout prix corriger une colle juste pour se rassurer alors qu'on a d'autres choses plus importantes à faire d'abord).

Avais-tu des loisirs, une activité physique ?
Sortie le samedi soir, parce que se motiver semaine après semaine en pensant à son week end c'est beaucoup plus efficace que se motiver à l'année en pensant à son concours (ça ne suffit pas pour garder le moral je pense).
Pour activité physique c'est pareil, une fois par semaine, monter 3 étages avec une valise pas si lourde que ça et se rendre compte qu'on est déjà essoufflé et qu'il est temps qu'on reprenne le sport après la paces. Bon... plus vraiment d'activité physique donc. :p
Essayer de prendre l'air, sortir, peu importe où, mais sortir.

Travaillais-tu à la BU (Bibliothèque universitaire) ou chez toi ?
Pas à la BU car trop stressant pour moi mais je pense qu'il faut essayer de varier les lieux de travail au max (entendre varier les pièces, quand on a plusieurs pièces, donc le week end quand on rentre à la maison).

Etais-tu au Tutorat ou/et dans une prépa privé ? Que recommandes-tu ? Pourquoi ?
Tutorat les deux années, médical sup en bizuth et prépa en ligne en carré. Je recommande tutorat et éventuellement la prépa en ligne. Pour médicalSup, il m'est impossible de me rendre compte si ça m'a été bénéfique ou pas, donc je dirais que ça dépend de chacun.

Comment prenais-tu tes cours ? Sur ordi? Sur papier ?
Certains cours déjà récupérés donc juste quelques modifications sur papier, les cours de lecture de diapo c'est imprime écran sur arche et impression puis on annote si le prof dit qqc en plus, certains cours à l'ordi (les profs qui vont vite surtout, comme némos) et certains cours tout à la main (les profs qui vont pas trop vite et qui font beaucoup de schémas comme perez). En fait j'ai fait un peu de tout !

Qu'est-ce qui t'as fait réussir selon toi par rapport aux autres étudiants ?
Remise en cause (mais vraiment) régulièrement pour toujours faire au mieux, pas chercher à se rassurer mais travailler, pas stresser mais travailler, pas rêver mais travailler. :) Ça veut dire que si travailler 2h et faire une pause de 1h est plus efficace que travailler 3h on ne bosse pas 3h juste pour se rassurer par exemple !

Pour terminer : un petit conseil aux futurs PACES ?
Écouter les conseils et méthodes des autres c'est très bien, s'en inspirer ça peut être très utile, mais il ne faut pas faire bêtement pareil, parce que ce qui marche pour qqn ne marchera peut être pas pour toi.
Avoir suffisamment confiance en soi pour comprendre qu'on est le mieux placé pour se donner des conseils et qu'on est seul à savoir vraiment ce qui est bon pour nous :)